Mise à jour le 31-10-2014
Vous êtes le 1703571ème visiteurs
a / a / a
   
 

Besoin d'un conseil ?
Entr'Aide
Tél : 01 400 30 200
les mardis et jeudis
de 14h à 18h

Le mot de la présidente
"Bienvenue sur le site destiné aux personnes atteintes de polyarthrite et de rhumatismes inflammatoires chroniques, ainsi qu'à leurs proches ! Ces dernières années, ce site a su évoluer pour proposer toujours plus d'information, mais aussi de nouveaux moyens de partager ses expériences ou de faire entendre sa voix. Dans les prochains mois, de nouveaux espaces dédiés aux essais cliniques en cours, mais également au parcours de prise en charge, verront le jour pour répondre encore davantage à ce que vous attendez d'une association de patients… N'oubliez pas, l'AFPric est une association pour et par les patients, alors rejoignez-nous vite !" Isabelle Reynaud-Verdière
LA POLYARTHRITE

La polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie des articulations des membres ayant pour point de départ une inflammation de la membrane synoviale. Elle se traduit par des douleurs inflammatoires, des gonflements articulaires et un handicap fonctionnel plus ou moins important.

Quelle est la différence avec l’arthrite ?

Le mot arthrite désigne toute inflammation d’une ou plusieurs articulations de l’organisme. Cette inflammation peut être aiguë, c'est-à-dire d’apparition brutale et d’évolution rapide, ou au contraire chronique, c'est-à-dire qui perdure dans le temps.
Les symptômes de l’arthrite sont la rougeur, la raideur, la douleur et le gonflement de l’articulation. L’inflammation peut, par exemple, apparaître à la suite d’une infection (arthrite infectieuse), d’une maladie auto-immune (polyarthrite rhumatoïde), d’un choc (tendinite) ou par usure naturelle (l’arthrose) ; le terme d’arthrite regroupe en effet plus d’une centaine d’affections différentes, pouvant survenir à tous les âges de la vie, et dont la plupart sont chroniques et certaines dégénératives, c'est-à-dire qu’elles dégradent les articulations touchées.

Quelle est la différence avec les rhumatismes ?

Le terme de rhumatisme est utilisé pour définir, d’une manière assez large, différentes affections osseuses, articulaires ou péri-articulaires (c'est-à-dire autour de l’articulation).
Les rhumatismes regroupent donc des affections qui touchent tout l’appareil locomoteur, et pas uniquement les articulations.
Il est vrai que dans le langage courant, on emploi souvent ce terme pour désigner l’arthrose, qui est la maladie rhumatismale la plus fréquente et qui résulte de la dégénérescence du cartilage articulaire, due principalement au vieillissement.

Qu’est ce qu’un RIC ou Rhumatisme Inflammatoire Chronique ?

Ce terme regroupe des maladies très diverses ayant pour caractère commun une inflammation chronique des articulations entraînant leur altération progressive et irréversible; parmi celles-ci on peut citer la polyarthrite rhumatoïde, le lupus, les spondylarthropathies ou la maladie de Still. En Europe, 3 millions d’adultes et 50 000 enfants seraient atteints de Rhumatisme Inflammatoire Chronique.
Beaucoup de ces maladies présentent un caractère auto-immun, c'est-à-dire une réaction exagérée du système immunitaire du patient contre ses propres constituants ; on retrouve très souvent des auto-anticorps dans le sang des patients, bien que ceux-ci ne soient pas toujours à l’origine du déclenchement de la maladie.
Ces maladies sont chroniques, c'est-à-dire qu’elles évoluent dans le temps. Si aujourd’hui on les traite de mieux en mieux, évitant ainsi le handicap à moyen ou long terme, on ne sait pas encore les guérir.

La Polyarthrite Rhumatoïde

     • Fréquence

          C’est le plus fréquent des RIC et la plus fréquente des maladies auto-immune, avec environ 300 à 600 000 personnes atteintes en France et environ 2 millions en Europe; cette maladie touche environ 3 femmes pour 1 homme et se déclare généralement autour de la quarantaine.

     • Origine

          Il existe une prédisposition génétique à cette maladie (antigène HLA DR1 et HLA DR4), bien qu’elle ne soit pas (ou peu) héréditaire. Des facteurs environnementaux, mal connus aujourd’hui, sont majoritairement responsables du déclenchement de cette maladie.

     • Définition

          La polyarthrite rhumatoïde touche généralement les articulations des membres et se caractérise par une inflammation de la membrane synoviale de l’articulation (la membrane qui entoure et protège l’articulation). Ces mécanismes inflammatoires font intervenir de nombreuses substances dont certains anticorps très caractéristiques de la maladie et certaines enzymes qui dégradent l’os et le cartilage.

     • Evolution

          La polyarthrite est une maladie chronique qui évolue par poussées successives ; à chaque poussée, et en l’absence d’un traitement efficace, les articulations sont enflammées et risquent de se détruire un peu plus. Il existe une grande disparité dans la sévérité de cette maladie : certaines formes sont très évolutives et destructrices, d’autres le sont beaucoup moins. Dans beaucoup de cas cependant, la maladie est douloureuse et peut parfois conduire au handicap, cela ayant de lourdes conséquences sur la vie familiale, sociale et professionnelle.

Sources : Institut de Rhumatologie du Groupe Hospitalier Cochin, Paris. (Professeurs Maxime Dougados, André Kahan et Michel Revel)
Mis à jour le 18-11-2011 à 17:32:27


Infos
Ardèche : La 1ère journée de l'Université de la Grande Santé en Sud Ardèche
Le 15 novembre à Neyrac-les-Bains – Forum des associations, conférences, tables rondes, présence de l'AFPric
>>> Plus d'infos

Rencontrez l'équipe de GenHotel près de chez vous :
>>> Retrouvez les dates
adhesion et don
adhesion et don

Plan du site | Mentions légales | Liens
Site réalisé et édité par Santor Edition © 2008. Tous droits de reproduction réservés. L'utilisation et la reproduction, même partielle sont interdites.