Mise à jour le 22-11-2017
Vous êtes le 2818860ème visiteurs
a / a / a
   
 

Besoin d'un conseil ?
Entr'Aide
Tél : 01 400 30 200
le mercredi
de 9h à 18h

Le mot de la présidente
«  Le site de l'AFPric que vous allez consulter vous est dédié ainsi qu'à vos proches. N'hésitez pas à naviguer dans toutes les rubriques car elles évoluent régulièrement et elles vous apporteront des informations, des conseils et de l'aide pour mieux vivre votre maladie au quotidien. N'oubliez pas que l'Association a été créée par des malades, pour des malades et que la polyarthrite rhumatoïde, ensemble c'est plus facile à vivre. Contactez les délégations, participez à leurs activités, il y en a sûrement une près de chez vous et si cela n'est pas le cas, pourquoi ne pas être bénévole et la créer ? Vous pouvez compter sur nous, on compte sur vous aussi. »
Marie-Anne CAMPESE FAURE
La polyarthrite

La kinésithérapie

La kinésithérapie

Qu'est ce que la kinésithérapie?

La kinésithérapie est un ensemble de techniques passives, actives ou mécaniques, qui visent à restaurer l'intégralité des mouvements et donc de la fonction. Cette discipline s'intéresse à l'ensemble du corps, elle guide et aide le patient vers un retour à l'autonomie, prend en charge les déficiences musculaires, une fatigabilité accrue et une limitation articulaire.

Cette activité tient une place prépondérante dans la réhabilitation pluridisciplinaire. Par des techniques appropriées de massages, de mobilisations, de physiothérapie, des progrès pourront être obtenus pour limiter la survenue des déformations et conserver la mobilité des articulations.

Pourquoi recourir à un kinésithérapeute ?

Les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde peuvent avoir recours à la kinésithérapie :

  • - à titre préventif, dans le cadre de l'économie articulaire pour ménager les articulations,
  • - à titre de récupération après une intervention chirurgicale ou lorsque certaines articulations ont perdu beaucoup de mobilité.

L'orientation vers le kinésithérapeute est établie par le médecin.

Les séances de kinésithérapie ne peuvent pas être pratiquée de façon continue. Lorsque la maladie est en poussée, le repos est conseillé. Cependant, elles sont nécessaires après des poussées inflammatoires ou lorsqu'une reprise d'activité demande certaines aptitudes.
Il faut différencier la douleur en phase aiguë et la douleur chronique. Cette dernière est celle qui occupe le plus le kinésithérapeute.


Pour plus d'information , contacter le service Entr'aide au 01 40 03 02 00.

Mis à jour le 13-01-2016 à 17:22:52


Infos et agenda 2017
Bouches-du-Rhône - 29 et 30 novembre : Formation « Explique-moi la recherche préclinique », organisée par Tous Chercheurs, à Marseille.
>>> Renseignements et inscriptions

Lorraine : Participez gratuitement à des séances d'Education Thérapeutique pour les personnes souffrant de rhumatismes inflammatoires chroniques sur les villes de Créhange, Sarreguemines et Longwy.
>>> Téléchargez la plaquette pour plus de renseignements

Éducation thérapeutique : vous pouvez participer à des ateliers d'éducation thérapeutique destinés aux patients atteints d'un RIC, sur place à Montpellier, OU par télémédecine depuis votre domicile partout en France.
>>> Téléchargez la plaquette d'information
>>> Pour en savoir plus, connaitre le programme et s'inscrire, contactez Nadine Nadal : nadinenadal@orange.fr / 06.59.39.95.66

L'édition 2017 de l'Officiel du thermalisme est à présent disponible ! Retrouvez le dans la rubrique « Ouvrages » du site.
http://www.officiel-thermalisme.com/

Rencontrez l'équipe de GenHotel près de chez vous :
>>> Retrouvez les dates

adhesion et don
adhesion et don

Plan du site | Mentions légales | Liens
Site réalisé et édité par Santor Edition © 2015. Tous droits de reproduction réservés. L'utilisation et la reproduction, même partielle sont interdites.