Mise à jour le 12-05-2017
Vous êtes le 2613272ème visiteurs
a / a / a
   
 

Besoin d'un conseil ?
Entr'Aide
Tél : 01 400 30 200
les mardis et jeudis
de 14h à 18h

Le mot de la présidente
«  Le site de l'AFPric que vous allez consulter vous est dédié ainsi qu'à vos proches. N'hésitez pas à naviguer dans toutes les rubriques car elles évoluent régulièrement et elles vous apporteront des informations, des conseils et de l'aide pour mieux vivre votre maladie au quotidien. N'oubliez pas que l'Association a été créée par des malades, pour des malades et que la polyarthrite rhumatoïde, ensemble c'est plus facile à vivre. Contactez les délégations, participez à leurs activités, il y en a sûrement une près de chez vous et si cela n'est pas le cas, pourquoi ne pas être bénévole et la créer ? Vous pouvez compter sur nous, on compte sur vous aussi. »
Marie-Anne CAMPESE FAURE
LA POLYARTHRITE

Les autres Rhumatismes Inflammatoires Chroniques

La Spondylarthrite Ankylosante

     • Fréquence 

          C'est le second RIC le plus fréquent avec environ 300 000 personnes atteintes en France et 1,5 millions en Europe. Cette maladie atteint une population jeune, entre 18 et 30 ans, et préférentiellement les hommes.

     • Origine 

          Comme pour la polyarthrite rhumatoïde, on retrouve une prédisposition génétique (l’antigène HLA B27) mais qui n’est pas suffisante pour déclencher la maladie ; des facteurs environnementaux entrent également en jeu dans son développement.

     • Définition

          La spondylarthrite ankylosante se caractérise par un enraidissement des articulations de la colonne vertébrale et du bassin. Les mécanismes inflammatoires qui touchent les articulations sont mal connus, mais comme dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde, font intervenir certains types d’anticorps particuliers.

     • Evolution 

          La spondylarthrite ankylosante est une maladie qui évolue par poussées successives sur une période de 10 à 20 ans ; l’évolution est extrêmement variable d’un individu à l’autre et les symptômes peuvent varier d’une légère raideur de l’articulation sacro-iliaque (qui lie le rachis au bassin) à la soudure de la colonne vertébrale en un seul bloc.
Les formes invalidantes et graves concernent 25 à 30 % des patients.
Il s’agit là aussi d’une maladie douloureuse, qui peut occasionner un handicap certain et des conséquences sur la vie familiale, sociale et professionnelle.

Le Lupus

     •Fréquence

         La prévalence de la maladie se situe entre 15 et 50 cas pour 100 000 habitants ; il est dix fois plus fréquent chez les femmes et se manifeste généralement dans cette population entre 15 et 45 ans.

     • Origine

          L’origine de la maladie est mal connue : il existe certainement une prédisposition génétique à laquelle s’ajoute des facteurs déclenchants parmi lesquels on peut citer, sans en être certain, le soleil, le stress ou certains médicaments.

     • Définition

           Le terme de lupus désigne en fait un groupe de maladies.
          ➢ Le Lupus Erythémateux Systémique, ou LES, est également une maladie auto immune et représente la forme la plus répandue et la plus grave de lupus car elle peut atteindre plusieurs systèmes d’organes (peau, muscles, articulations, cœur, poumons…) qui sont alors touchés par des poussées inflammatoires. Il est cependant rare qu’une personne présente toutes ces manifestations de la maladie ; cette dernière se manifeste le plus souvent par des signes cutanés et articulaires.
          ➢ Le Lupus Erythémateux Chronique est une forme bénigne de la maladie qui ne se transforme habituellement pas en Lupus Systémique ; elle se caractérise par des manifestations cutanées uniquement, c'est-à-dire des éruptions rouges et squameuses, sur les zones exposées au soleil.

     • Evolution

          Le Lupus évolue par poussées entrecoupées de périodes de rémissions au cours desquelles les symptômes sont de faible intensité ou disparaissent. La gravité de la maladie va dépendre des tissus touchés : les formes ne touchant que la peau et les articulations sont généralement moins sévères que celles touchant des tissus plus vitaux comme le cœur ou les reins. Toutes les formes de la maladie sont cependant susceptibles de s’aggraver brutalement.

Le Syndrome de Gougerot Sjögren

     • Fréquence

          Le syndrome de Gougerot Sjögren ou syndrome sec toucherait 1 à 2 % de la population et atteint plus fréquemment les femmes âgées de 45 à 50 ans (90 % des personnes touchées).
Dans sa forme primitive, il touche 0,1 à 0,2 % de la population.

     • Origine

          Elle est inconnue, mais dans ce cas encore on constate une composante auto-immune.

     • Définition 

           Il s’agit d’une maladie auto-immune systémique, c'est-à-dire qui touche plusieurs organes, dont les principaux signes sont une sécheresse buccale, une sécheresse oculaire, une fatigue et des douleurs articulaires avec possibilité de gonflements.
Ce rhumatisme inflammatoire chronique peut être primitif ou associé à d’autres rhumatismes inflammatoires chroniques (polyarthrite rhumatoïde, lupus, sclérodermie).
Les signes sont très désagréables et la qualité de vie des patients est altérée. Cependant, la polyarthrite n’entraîne pas de destruction articulaire.
Les signes oculaires sont très gênants mais n’entraînent pas de baisse de l’acuité visuelle. Dans deux tiers des cas, la maladie n’entraîne pas de complication systémique. L’espérance de vie est alors normale.
Les symptômes évoluent par poussées avec des périodes d’amélioration et d’aggravation. Dans un tiers des cas, il existe des complications dans d’autres organes : le système nerveux périphérique, le poumon, le rein. Ces complications sont bien connues et peuvent être diagnostiquées par un médecin spécialiste dans le domaine des maladies auto-immunes. Une de ces complications est plus grave : la survenue d’un lymphome, un cancer du système immunitaire, cette complication, plus fréquente que dans la population générale, ne survient cependant que dans 5 % des cas chez les patients atteints de syndrome de Sjögren.

     • Evolution 

          Même si la qualité de vie est altérée, l’évolution du syndrome de Gougerot Sjögren est le plus souvent bénigne.
Une surveillance clinique et biologique annuelle doit être faite avec un spécialiste pour dépister des complications éventuelles ou des facteurs biologiques d’activité.
Il n’y a aujourd’hui aucun traitement de fond ayant démontré son efficacité dans cette maladie. Le Plaquénil® peut avoir un intérêt en cas de polyarthrite ou d’atteinte cutanée. Les complications systémiques plus sérieuses sont traitées par immunosuppresseurs.
Le traitement symptomatique des douleurs repose sur les antalgiques et quelquefois les anti-inflammatoires non stéroïdiens. La corticothérapie est peu utilisée sauf dans les poussées de gonflements des parotides.
De nouvelles hypothèses sur l’implication du lymphocyte B dans le mécanisme de la maladie sont à la base d’essais thérapeutiques prochains qui évalueront l’intérêt de biothérapies anti-lymphocyte B comme traitement de fond de cette maladie auto-immune ou traitement des formes avec complications systémiques.

Le Rhumatisme psoriasique est un rhumatisme associé à un psoriasis cutané (maladie se caractérisant par des plaques rouges masquées par une épaisse couche de squame). Les atteintes articulaires peuvent toucher le rachis (comme dans la spondylarthrite) ou les articulations des membres (comme dans la polyarthrite rhumatoïde) et elles sont similaires à celles de ces deux maladies. Le rhumatisme psoriasique touche aussi bien les hommes que les femmes, le plus souvent entre 40 et 50 ans.

L'arthrite juvénile idiopathique est un ensemble de six maladies très différentes dans leurs symptômes, leur évolution ou leur pronostic et qui touche les enfants de moins de 16 ans. Certaines de ces arthrites sont des formes juvénile de la polyarthrite rhumatoïde ou de spondylarthropathies.

Sources : Institut de Rhumatologie du Groupe Hospitalier Cochin, Paris. (Professeurs Maxime Dougados, André Kahan et Michel Revel)
Mis à jour le 18-11-2011 à 17:33:10


Infos et agenda 2017
Paris - Le lundi 29 mai : Journée d'information « Pathologies bucco-dentaires et RIC : les dentistes à l'écoute des patients » organisée par l'INSERM avec la participation des associations de patients dont l'AFPric, de 10h à 17h, Paris 13e.
>>> Pour en savoir plus
>>> Pour s'inscrire


Bouches-du-Rhône - Le vendredi 2 juin : Conférence « Arthrose / Arthrite ». De 15h30 à 17h30, à Marseille, à l'EHPAD Korian Périer.
>>> Télécharger le bulletin d'inscription

Partout en France - Le jeudi 8 juin : 15e Journée nationale de la Santé du Pied. Actions de dépistage et de prévention gratuites sur tout le territoire.
>>> Retrouver la liste des événements près de chez vous

Hérault - Le vendredi 9 juin : Conférences / Atelier « Travailler avec une maladie chronique », de 9h30 à 16h30 à Montpellier, Business School, 2300 avenue des Moulins.
>>> Télécharger le programme et le bulletin d'inscription

Hérault - Le samedi 17 juin : Conférence « Grand public » organisée par le réseau Coordination RIC-SUD, de 9h30 à 12h30 à Montpellier, à la Maison des Professions Libérales, 285 rue Alfred Nobel.
>>> Télécharger le programme et le bulletin d'inscription

Lorraine : Participez gratuitement à des séances d'Education Thérapeutique pour les personnes souffrant de rhumatismes inflammatoires chroniques sur les villes de Créhange, Sarreguemines et Longwy.
>>> Téléchargez la plaquette pour plus de renseignements

Éducation thérapeutique : vous pouvez participer à des ateliers d'éducation thérapeutique destinés aux patients atteints d'un RIC, sur place à Montpellier, OU par télémédecine depuis votre domicile partout en France.
>>> Téléchargez la plaquette d'information
>>> Pour en savoir plus, connaitre le programme et s'inscrire, contactez Nadine Nadal : nadinenadal@orange.fr / 06.59.39.95.66

>>> Retrouvez les dates 2017 des cures spécifiques polyarthrite rhumatoïde à Barbotan-les-Thermes.


L'édition 2017 de l'Officiel du thermalisme est à présent disponible ! Retrouvez le dans la rubrique « Ouvrages » du site.
http://www.officiel-thermalisme.com/

Rencontrez l'équipe de GenHotel près de chez vous :
>>> Retrouvez les dates

adhesion et don
adhesion et don

Plan du site | Mentions légales | Liens
Site réalisé et édité par Santor Edition © 2015. Tous droits de reproduction réservés. L'utilisation et la reproduction, même partielle sont interdites.